Le logo d'Albertville 92

A l'image d'un flamme aux couleurs de la Savoie, appuyée sur 2 traces de ski et bien sûr sur les anneaux olympiques, le symbole créé par Bruno QUENTIN représente l'enjeu olympique. Après quelques mises au point en 1988, ce symbole devient l'emblème officiel.

Le flambeau

Pour la première fois dans l'histoire des JO, le flambeau est dessiné par un designer, le français Philippe STARCK. Ce flambeau symbolise la corne d'une vache.

La vasque olympique

A Albertville, elle d'une hauteur de 8m et d'un diamètre de 4.7m pour un poids de 1000kg. Comme le flambeau, elle est dessiné par Philippe STARCK. La flamme olympique situé à 32m et placé en bordure du théâtre des cérémonies, pourra résister à des vents de 150km/h.

Pour les autres sites sportifs (10), elle est d'une hauteur de 6m et d'un diamètre de 3.2m pour un poids de 500kg.

La mascotte

La 1ère idée était un chamois en polo blanc, mais ce projet est vite abandonné.

En revanche, Magique le petit lutin chaleureux et sympathique en forme d'une étoile créé par Philippe MAIRESSE, la nouvelle mascotte est acceptée.

 

Les médailles olympiques

Pour la premoère fois dans l'histoire olympique, les médailles décernées aux athlètes sont en cristal ciselé, serties d'or, d'argent et de bronze. Cette création est attribuée à Lalique, prestigieux cristallier français au label international.

Ce édailles sont une grande innovation technique, entièrment réalisées à la main, ces pièces nécessitent de nombreuses étapes de fabrication précise et minutieuse sur le cristal et le métal.

A Albertville, la montagne - théâtre de ces Jeux d'hiver retrouve ainsi son décor naturel - illustre les médailles, mais pour la première fois, ce motif n'est pas gravé dans le métal mais finement ciselé dans le cristal, un matériau qui rappelle la roche extraite des montagnes savoyardes. Par contre, le laurier - symbole traditionnel de la victoire - est gravé dans le métal.

Le ruban métallisé reprend les 5 couleurs des anneaux olympiques en son centre.

330 médailles seront décernées aux athlètes (110 d'or, 110 d'argent et 110 de bronze).

Les remises des médailles

Les médailles ont remises par le Président du CIO, un membre du CIO désigné par lui, ou un membre des fédérations internationales choisi par le CIO.

A l'occasion de ces JO, les médailles, pour la première fois, seront acheminées par des enfants; afin de rappeler l'engagement des jeunes savoyards dans la candidature d'Albertville.

Les podiums olympiques

Selon Jean-Claude KILLY, le podium est pour l'athlète "l'aboutissement d'un rêve". C'est pourquoi, pour la première fois de l'histoire des Jeux, il a été demandé à un artiste, le sculteur-designer français Martin SZEKELY; de créer les 20 podiums olympiques, qui ont été réalisés en mélèze des Alpes.

A la symbolique du bois, matériau chaleureux qui évoque les chalets alpins, s'associe celle de la neige, puisque la plus haute marche du podium représente le cristal des neiges. Entourant le piédestral, ces formes évoquent également la couronne de lauriers remise aux vainqueurs des Jeux olympiques dans l'antiquité.

 
haut de page

Page d'accueil | Chronologie | Chronologie(suite) |
Avant les JO | Les sites olympiques | Les sites olympiques(suite) |
Pendant les JO | Après les JO | Après les JO(suite) |
Ves Jeux ParalympiquesTignes - Albertville 92 | Liens

Pour me contacter : jo92@effectif.org